Voyagez avec moi, en suivant mes aventures sur Facebook et sur Youtube!

Guillaume Vermette, clown humanitaire Cher TVA nouvelles. Faut qu'on jase. Je trouve que tu as dépassé les bornes cette semaine et que tu as fait quelque chose d'inacceptable. Je veux ben comprendre que tu choisis d'être un média "fast-food". Je veux ben comprendre que tu choisis de diminuer la qualité de ton information et d'avoir moins de rigueur journaliste que les autres... afin de prioriser le nombre de "cliques" sur tes articles et de faire un maximum de profit. J'ai pu constater à plusieurs reprises que tu dis plein de mensonges. Par exemple durant la récente vague de réfugiés haïtiens ou encore durant la crise des réfugiés syriens. J'étais sur le terrain. C'était facile de me rendre compte que tu manipules les faits. Mais ya toujours ben des limites!! Des histoires comme ta fausse nouvelle de cette semaine, au sujet de la mosquée Ahlillbait Islamic Organization... c'est un manque de jugement et de professionnalisme extrêmement grave. D'autant plus dans le contexte social qu'on vit actuellement! Alors que des gens débarquent dans les rues pour crier haut et fort des propos intolérants, racistes et violents! Alors qu'il y a eu une tuerie dans une mosquée à Québec il y a pas très longtemps. Une TUERIE bordel!!! Messemble que dans ce genre contexte, c'est le temps d'arrêter de penser "fast-food" et "profits" pour un instant... et de faire preuve d'un minimum de compassion et de beaucoup de précautions. Es-tu seulement conscient de l'impact que tu as sur les opinions et les actions du public? Suite à cette fausse nouvelle, as-tu idée combien d'actes de violence seront causés envers des québécois musulmans? Une fois de plus, ton mauvais travail journalistique engendre la violence et l'intolérance. J'espère que tu auras au moins la décence d'avouer tes tords et de t'excuser publiquement à la Mosquée Ahl-ill Bait. - Guillaume Vermette PS : Je ne partage pas ta fausse nouvelle, qui ne mérite pas plus d'attention, mais plutôt l'un des nombreux articles qui met en lumière ton erreur.
Pas de femmes près d'une mosquée: le responsable du chantier nie | Isabelle Ducas et Philippe Teisceira-Lessard | Grand Montréal lapresse.ca Vingt-quatre heures après que le réseau TVA ait affirmé que la mosquée Ahl-Ill-Bait, dans Côte-des-Neiges, avait fait pression pour que les femmes soient exclues d'un...
2017-12-14T15:48:29+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Je n'ai jamais partagé cette vidéo où je parle de problèmes d'anxiété, qui ont pris beaucoup de place dans ma vie, principalement à l'adolescence. Ça a été tournée en fin 2015 par TVA, pour un projet web en parallèle de leur émission Au secours de Béatrice. Si je ne l'ai pas partagé, c'est parce qu'une partie de moi est encore mal à l'aise d'aborder le sujet. J'ai souvent l'impression que les gens me jugent et comprennent tout croche quand j'en parle. Pourtant, presque tout le monde vit un problème de santé mentale un jour ou l'autre dans sa vie. Ça devrait pas être plus tabou que de jaser d'la fois où t'as pogné une grosse grippe. En tout cas! Comme c'est le temps des fêtes qui arrive... je trouve que c'est le timing idéal pour enfin sortir la vidéo. Parce que c'est une période où beaucoup de gens se sentent seuls... déprimés... anxieux, etc. C'est une période où beaucoup de problèmes de santé mentale ressurgissent. Fait que, si tu lis ça et que tu es dans une passe un peu plus rough, je veux juste que tu saches que je comprends. Que t'es pas tout seul. Svp, va chercher de l'aide. D'ailleurs, si comme moi tu viens de Trois-Rivières... sache qu'il y a un service formidable qui s'apelle Tél-Écoute Trois-Rivières et dont je suis le fier porte-parole!! Si tu as besoin de parler, peu importe de quoi... des intervenants formés attendent juste ton appel : 1 (819) 376-4242. Ciao! :-) - Guillaume Vermette -xxx- 2017-12-12T20:48:00+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Salut! :-) Ça fait longtemps! Désolé du silence, mais ce break de Facebook m'a fait beaucoup de bien! J'avoue que c'était difficile de résister à la tentation de vous partager tous les moments formidables et les rencontres extraordinaires, lors de mes récentes aventures en Russie. Comment ça va d'votre bord? Moi, pour être honnête, ça va moyen. Je suis malade depuis quelques semaines et ça ne va pas en s'améliorant. Je pense que j'ai attrapé un parasite en voyage. Ça fait que je partage mon corps avec un nouveau coloc, que j'ai affectueusement baptisé "Johnny Hallyday"... afin que la légende du rock français vive un peu plus longtemps parmi nous. ;-) Eye! Je vous ai pas dit ça! Je suis au Québec! :D L'idée c'était de prendre un mois de congé, de m'amuser et de voir mon monde... mais finalement je passe plutôt mon temps à courir les cliniques et les prises de sang. C'est pas grave! Je garde le moral et je chill avec les bernaches du lac Roxton. Comme toujours... I love my life! Bref! Je voulais juste vous faire un p'tit coucou, pour que vous sachiez que je suis toujours vivant. Je ne reviendrai pas activement sur facebook pour l'instant. Si tout va bien et que j'ai l'énergie pour... on se revoit le 15 décembre, en direct de Télé-Québec, pour la soirée MAMMOUTH tqc!! A+ :-) 2017-12-09T21:06:00+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Dans le livre Je n'ai jamais osé te dire, 40 personnalités publiques ouvrent leur coeur et écrivent une lettre à la personne de leur choix, afin de leur dire ce qu'ils n'ont jamais osé dire. George Laraque, Patrick Sénécal, Claude Meunier, Alex Perron, Claude Dubois, Billy Tellier, Lulu Hughes... pis moi! ;-) Dans ma lettre, je m'adresse à un enfant rencontré dans un camp de réfugié, et ça commence comme ça : "Je n'ai jamais osé te dire que tu es dans la merde jusqu'au cou et que tout le monde s'en fout". Les profits des ventes reviennent au Défi DOC-Vélo de la Fondation du CHUM. Pour vous procurer un exemplaire, c'est ici : http://passy.over-blog.com/2017/12/je-n-ai-jamais-ose-te-dire.de-christine-carier-et-chan-tep.html BRAVO et MERCI aux instigateurs de ce super projet : Christine Carier et Chan Tep Perso, ainsi qu'aux Les Éditions de Mortagne. Guillaume Vermette
Livre, roman - Je n'ai jamais osé te dire - Éditions de Mortagne editionsdemortagne.com Ce livre est un baume pour l’âme. C’est aussi un MERCI retentissant à la Vie! Quarante personnalités publiques ont choisi d’ouvrir leur cœur et d’écrire une lettre, à un de leurs proches ou à une personne qui a joué un rôle marquant dans leur vie, afin de dévoiler enfin ce qu’ils...
2017-12-03T21:42:01+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Salut Fabrice Vil. Merci pour ton article dans le Le Devoir, au sujet de MAMMOUTH tqc. Moi-même, ça me dérange... pardon... ça me fait royalement chier, que les gens de couleur soient constamment oubliés et invisibles. Je pense que c'est important d'en parler. Même nécessaire. Alors merci. Par contre, j'aimerais revenir sur les extraits où tu parles de moi : "Enfin, certains témoignages des personnalités banalisent l’ampleur des inégalités. « L’action la plus révolutionnaire qu’un homme peut faire, c’est d’être heureux en public », a dit M. Vermette en référence aux rires qu’il provoque chez les enfants. Ce commentaire, bien intentionné, minimise néanmoins la profondeur des besoins des populations des pays en développement. Les Haïtiens aiment rire, mais ils ne voient pas là une révolution." Comme je me bats quotidiennement et avec acharnement contre les inégalités, tu comprendras que je n'aime pas qu'on mentionne dans un journal que je banalise les inégalités. Ça fait que je veux élaborer là-dessus. Malgré tout, je suis d'accord avec toi... en tout cas, dans ce contexte hors contexte. Premièrement, il faut savoir que cette phrase sur le fait d'être heureux en public... ça ne vient pas de moi, mais de mon ami Patch Adams, devenu célèbre à cause du film du même nom. Ainsi donc, tu cites un montage vidéo, fait d'extraits d'une conversation où je cite Patch. "L'ami d'un ami d'un ami m'a dit que... ". Hehe. C'est drôle, parce que sur le coup... ça me dérangeait un peu, que cette phrase prenne autant de place dans la vidéo. T'sais... mon coeur y croit, mais ma tête, pas vraiment.. ou du moins, elle vient y mettre un gros bémol. Je m'explique. Lorsque je vais dans des pays très défavorisés, je vois bien que les gens ont besoin de beaucoup plus que du rire et des sourires. Je me demande même parfois si ma présence y est vraiment utile. Pis t'sais... après environ 10 ans d'humanitaire, j'ai peu travailler auprès de populations défavorisées. Ça surprend généralement les gens, parce que ce n'est pas l'idée qu'on se fait du mot "humanitaire". Honnêtement, je cherche encore quel rôle je veux et peux prendre dans un contexte où le problème c'est la pauvreté. N'empêche, nous (les clowns humanitaires), y faisons des choses magnifiques. Pensons seulement à mes amis Lucie et Davo, qui travaillent auprès des enfants malnutries au Burkina Faso. Depuis leur présence à l'hôpital, le taux de mortalité a baissé de 33%. Il y a aussi de ces contextes où je crois que jouer, rire et sourire... c'est l'un des besoins principaux. Par exemple, dans certains camps de réfugiés chaotiques et violents. Là où je peux apporter, au quotidien, ce que j'appelle des "moments d'enfance normale". J'y travaille aussi généralement de concert avec les gens qui répondent à d'autres besoins, comme la nourriture. Même que la distribution est parfois impossible à gérer sans notre présence. Sur le terrain, je me suis parfois offert à aider des équipes qui fournissent des services "plus nécessaires" que mes services artistiques. On m'a catégoriquement refusé : "TOÉ, TU RETOURNES FAIRE LE CLOWN!" Ils disaient que ça les aidait énormément. Que ça répondait à un besoin important, que trop peu de gens peuvent et veulent répondre. En tout cas, désolé... je m'écarte du sujet et je m'éternise. Mais je sentais le besoin de me justifier. Tu dois comprendre que c'est pas toujours facile d'obtenir de la crédibilité, quand ton titre c'est "clown humanitaire" et que tu es bénévole à temps plein. On me ferme souvent des portes, par incompréhension de c'est quoi mon travail. Revenons à nos moutons : "L’action la plus révolutionnaire qu’un homme peut faire, c’est d’être heureux en public". Dans le fond, je le pense. Parce qu'au final, plus j'en apprends sur la situation mondiale, notre système économique oppressant, la destruction de l'environnement, les politiques violentes, etc... plus je pense qu'on est dans la merde. Je crois qu'il est trop tard. Je crois que l'humanité court à sa perte et qu'il ne nous en reste pas pour longtemps. Nombreux vont dire que c'est un fait et non pas un opinion. Mais qu'est-ce que j'en sais? Après tout, je suis juste un clown. Pourtant, parait qu'il y a des solutions à ces problèmes. Plein de solutions! Mais il manque toujours un ingrédient capital : que les gens agissent. Pour ça, faudrait qu'on soit conscientisés. Qu'on s'en préoccupe. Qu'on arrête de se fermer les yeux. Qu'on arrête de juste penser à moi moi moi et un peu plus à nous nous nous. Mais... comment on fait ça? Parce que je veux vraiment beaucoup faire ça! Je veux sauver le monde. Rien de moins. Toi, tu as une belle tribune pour conscientiser les gens. Merci de le faire. Moi, je créer la mienne, en utilisant le clown humanitaire comme prétexte. Pis je suis persuadé que notre plus grand espoir... pardon... notre seule espoir... afin d'efficacement rassembler et mobiliser des gens vers un monde meilleur, c'est à travers le plaisir de le faire. Le bonheur. L'amour. L'entraide. Le rire. Certains disent que ma vision est simpliste et naïve. Je crois au contraire qu'elle est réaliste et alarmiste. Je pense que c'est notre dernière et seule option. En conclusion, si on auvait voulu citer ma véritable pensée, ça aurait plutôt ressemblé à ceci : "On est ben mieux d'être heureux pis vite à part de ça, sinon l'humanité va péter au frette dans l'temps d'le dire." Guillaume Vermette
Mammouth pour les Blancs ledevoir.com Les prix Mammouth de Télé-Québec ont pour mandat d’inspirer les jeunes, et de leur donner envie de...
2017-11-25T11:06:46+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Salut!!! :-) Je prends un p'tit break de mon break facebook... pour vous annoncer que je suis nominé au concours MAMMOUTH tqc!! Ça d'lair que les jeunes m'ont choisi comme étant l'une des personnes les plus inspirantes du Québec! WOW! :-o Parmi les 20 lauréats... moé, un clown... aux côtés d'artistes super connus, de grands scientifiques et d'enfants qui changent le monde! C'est un véritable honneur et ça me touche beaucoup! MERCI! <3 Je serai donc en direct au Gala Mammouth 2017, à Télé-Québec, le 15 décembre, à 20 heures! Manquez pas ça! Je vous invite aussi à voter pour les candidats que vous trouvez les plus inspirants, afin de déterminer le grand MAMMOUTH XXL... la personnalité 2017!! Ça se passe ici : http://mammouth.telequebec.tv/ Fait que c'est ça! Sur ce, je retourne dans les orphelinats! Bisous de la Russie! xxx - Guillaume Vermette PS : Un énorme MERCI à David D.D. et Caroline Roy-Element pour les images qu'ils ont capté lors de mon récent passage au Burkina Faso. Ainsi qu'à Kate Ryan, pour les images en Thaïlande. Sans eux, cette vidéo aurait été impossible!! <3 2017-11-18T11:51:45+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Aujourd'hui, je dis aurevoir à deux gros morceaux de ma vie : le Burkina Faso... et Facebook! Je quitte le pays vers la Russie, où je vais travailler dans les orphelinats... pour une 19è fois! Merci Burkina pour l'extraordinaire aventure! Tu me surprends constamment et tu m'apprends tellement. Je t'aime et je te dis à bientôt. <3 Je profite de ce nouveau départ pour quitter les réseaux sociaux pour un temps indéterminé... parce que j'ai besoin d'un congé d'internet. Ça fait presque deux ans que je vous partage mes aventures humanitaires à tous les jours... et je commence à trouver ça lourd. Ça me demande beaucoup de temps et d'énergie. Je ne le fais plus par plaisir, mais parce que je m'en sens obligé. Mon travail humanitaire sur le terrain, ainsi que mon bonheur, resteront toujours prioritaires... d'autant plus que je suis bénévole à temps plein! Facebook aura été une méthode de financement très efficace, en plus d'une façon formidable pour sensibiliser et inspirer les gens. Ça fait que je vais devoir trouver une nouvelle approche pour faire tout ça. Un livre? Plus de conférences? Un documentaire? Tout ça en même temps? Je sais pas trop encore! Je ne quitte pas facebook indéfiniment. Je reviendrai dans quelques semaines, mais je serai beaucoup moins actif. En tout cas, c'est la fin de mes publications quotidiennes. MERCI aux presque 33 000 personnes qui ont pesé sur le bouton "j'aime cette page". Jamais je n'aurai cru que vous seriez autant à embarquer et aussi rapidement! MERCI MERCI MERCI à vous tous qui ont suivi mes aventures, qui m'ont aidé et qui ont donné à ma cause... mes projets humanitaires seraient impossibles sans vous!!! Vous avoir au bout de l'internet m'a beaucoup aidé dans les moments plus difficiles. Même que je me suis fait des amis parmi vous. :-) Je ne serai plus dans votre newsfeed à tous les jours... mais sachez que je serai toujours en train de travailler très fort, quelque part sur terre où les besoins sont importants, à essayer de changer le monde à ma façon... et ce au quotidien! Promis! Ciao! :-) 2017-10-31T17:04:10+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Voici mes amis David D.D. et Caroline Roy-Element!! Deux humains formidables et vidéastes de Trois-Rivières, qui m'ont suivi sur mon dernier projet de clown humanitaire, au Burkina Faso. Ce charmant petit couple font une équipe ultra complémentaire, dans la vie et au travail! Ils font des projets et des voyages ensemble depuis plusieurs années. Ce n'est pas n'importe qui que je laisse me suivre comme ça avec une caméra... considérant les contextes particuliers où j'interviens et les sujets délicats que j'aborde. Mais eux... n'importe quand! Ils travaillent avec un très grand respect des gens et des lieux. Non seulement ils font preuve d'une grande écoute et de beaucoup de compassion, mais ils sont là pour les bonnes raisons. Grace aux images qu'ils captent, ils veulent faire voyager le public et désamorcer les préjugés. Comme cette idée fausse, dramatique et sensationnaliste qu'on a trop souvent de l'Afrique : des petits enfants misérables avec le ventre gonflé, plein de mouches pis qui mangent juste du riz! Parce que ce cliché, ça créer un écart entre nous et beaucoup d'incompréhension. C'est donc dans l'espoir de rapprocher et d'inspirer les gens, qu'ils veulent montrer le positif. Parler de ceux qu'on entend jamais parler. Partager l'histoire de gens ordinaires extraordinaires. C'est aussi ce qu'ils ont fait auprès de communautés autochtones chez nous. Ainsi qu'à Bruxelles, dans le quartier de Molenbeek (faussement réputé comme ultra dangereux, depuis les attentats terroristes). Je leur ai demandé pourquoi ils s'intéressaient au clown humanitaire. Leur réponse : "Normalement, on montre l'extraordinaire dans les gens ordinaires. Mais le clown humanitaire, c'est souvent vu comme quelque chose d'extraordinaire." "On veut montrer que c'est tout simplement des gens ordinaires qui font leur travail. On veut montrer que c'est accessible... donner envie aux gens de passer à l'action à leur tour... de faire quelque chose de positif. Sortir de chez eux, aller à la rencontre de l'autre et peut-être même faire des bonnes actions." Caro. David. Chers amis... MERCI! :-) Votre travail est tellement important à mes yeux. BRAVO d'approcher votre métier avec autant d'authenticité et d'humanité. MERCI de votre aide et de votre précieuse présence au Burkina! Vous allez me manquer! <3 2017-10-30T14:11:12+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Salut! Les derniers jours, à l'intérieur de mon projet au Burkina Faso... j'ai donné 500$ de matériel de jonglerie de qualité professionnelle, à des artistes locaux! Ici, ça ne se trouve pas... et de toute façon, une seule quille coûte environ deux semaine de salaire. Les gars du Cirque Dafra étaient tellement émus et contents! Des gars ultra talentueux, pour qui le cirque est toute leur vie... mais dont le matériel manque drastiquement. Je sais qu'ils sauront en faire un très bon usage. Eux qui proviennent de situations difficiles et dont certains étaient des enfants de la rue. Le cirque les a aidé à améliorer leur situation et à s'accrocher à quelque chose de positif. Ça fait qu'ils transmettent maintenant leur passion aux enfants du quartier. :-) Bref! MERCI infiniment à vous tous qui m'aidez et donnez à ma cause. Sans vous, ce genre d'action serait impossible. Il y a maintenant un peu de vous dans chaque sourire créé par le cirque Dafra. <3 PS : Mon t-shirt "The POW of prayer", c'est juste un vêtement que j'ai acheté dans la rue pour m'entraîner au cirque. ;-) Je ne me suis pas converti à la religion! Haha! 2017-10-29T13:47:53+0000
Guillaume Vermette, clown humanitaire Il y a quelques jours, pendant un spectacle au beau milieu d'un marché publique, dans un quartier défavorisé de Bobo Dioulasso, au Burkina Faso. Il s'agit d'un extrait d'un numéro de "gazou et course de motos invisibles", avec un volontaire! Ce genre de numéro, d'une magnifique simplicité... c'est ce que je préfère et l'approche que je priorise!! Aucune jonglerie, aucune acrobatie, aucun langage... aucun talent!! Haha! Mais tellement de réactions! Tout est au sujet du public et de ma relation avec lui. C'est lui la vedette! :-) Merci infiniment à mon incroyable ami et collègue Pablito Clavó Unclavito, de Contaminando Sonrisas, qui m'a enseigné ce numéro... et qui m'a tellement appris et apporté dans ma vie de clown. Amigo. Hermano. Muchas gracias por todo. <3 - Guillaume Vermette Crédit vidéo : David D.D. et Caroline Roy-Element 2017-10-28T11:32:57+0000